Une promenade autour de l'église de Beaulieu

Un Tour a l’interieur de L’Eglise de La Sainte Vierge et Saint Enfant, Beaulieu

Cette église paroissiale fut construite à l’origine entre 1204 et 1246 en tant que réfectoire (salle à manger) pour les moines de l’Abbaye Cistertienne de Beaulieu. Pour cette raison le bâtiment n’est pas construit dans le sens habituel; l’autel fait face au nord plutôt qu’à l’est. Apres la dissolution des monastères en 1538 pendant le règne du roi Henry VIII, le domaine fut acheté par la famille Wriothesley et le bâtiment donné au Village en tant qu’église et donc est resté ainsi depuis.

pdfTéléchargez le guide

Cliquez sur les images ci-dessous pour les agrandir.

Font

 

Fonts Baptismaux

Ceci date de 1881 et remplace l’originel. Les restes se trouvent au musée du Domus.

Organ

 

L’Orgue

L’orgue à deux claviers, revêtue d’une belle caisse en chêne, fut construit en 1893 par Messieurs Walker et Fils de Londres. Jusqu’à 1940 l’orgue était placé dans le sanctuaire, et ensuite etait changé à sa position actuelle. Cet instrument est en service regulierement pendant offices et concerts.

Madonna and Child

 

Madone et Enfant

Placé au mur Ouest, face à la porte principale d’entrée et près des fonts baptismaux, se trouve un bas-relief Madone et Enfant. Cet oeuvre fut commandé par les paroissiens en 1942 à l’époque où Beaulieu devait être un endroit difficile à habiter, la guerre etait manifeste. Le SOE faisait sont entraînement dans la forêt du domaine de Beaulieu, le quartier general HMS Mastodon se trouvait à Exbury House. C’était ici que les militaries et tanks se rassemblaient avant le débarquement du Jour J. La Ville de Southampton subisait des bombardements. Pendant bien des années l’oeuvre etait situé dans la niche centrale à l’arriere de l’autel; en 2013 la Madone fut changée à sa place actuelle. La colombe au dessus de la Madone était une suggestion de l’artiste et était commissionée par Lady Armstrong en 1944 en mémoire de son mari, Sir Phillip Armstrong.

.

Staircase to the Pulpit

L’Escalier vers la Chaire

Cet escalier est construit dans l’épaisseur du mur. Si vous regardez à travers la porte en fer, vous verrez combien les marches ont été érodées par l’usage de 800 ans. Au pied de l’escalier est situé une plaque commemorative du long ministère à Beaulieu du Reverend Robert Fraser Powles qui arriva en 1880 en tant que vicaire adjoint et était curé de 1880 jusqu’à 1939.

Pulpit and stairs

Tubby Clayton Memorial

 

'TUBBY' Clayton Memorial and Toc H Lamp

Ce memorial fut erigé en 1984 en memoire du fondateur du “Toc H”, qui vivait à Beaulieu pendant son enfance, et qui retournait regulierement pour precher. La plaque fut dediée pendant un office en juin 1984 par Sa Grace Dr Robert Runcie, l’Archêveque de Canterbury. Des adhérents du TocH du monde entier firent partie de cet office. Dans une des alcoves de l’escalier vers la chaire est située la Lampe Toc H..

*‘Le Toc H etait fondé en 1916 en Belgique pour donner un centre de répit pour officiers et soldats loin du front. Ceci comprenait un bibliotéque, salle à manger, chapelle et jardin.’

The Pulpit

 

La Chaire

Cette chaire constitue le plus important artifait architectural de l’église. Il en existe seulement deux dans ce pays, l’autre étant a Chester. Dans les monastères cisterciens, a l’époque et encore de nos jours, les repas sont pris en silence. Après la grace prière, un moine lit un livre à haute voix, ou bien des extraits de la Sainte Bible où des recits de vies des Saints. Ce grand lutrin, utilisé maintenant comme chaire, fut construit de façon à ce qu’on puisse entendre le lecteur n’importe où dans le batiment.

Sanctuary Lamp

 

La Lampe du Sanctuaire

Au dessus de la Chaire se trouve la lampe du Sanctuaire toujours allumée. Cette lampe fut donnée à l’église en juillet 1889 par le Lord Henry Scott, 1er Baron Montagu, en remerciement pour le retour sain et sauf de sa famille, après ses huit mois de récuperation suite à une maladie serieuse.

Le Lutrin

Ce lutrin en cuivre de face double, situé dans le nef du côté ouest, en dessous des marches du Choeur, fut donné à l’église en 1903 par Miss Anne Bacchus de Beaulieu “ A la gloire de Dieu et en honneur de sa sainte parole”.

Rememberance book

 

Livre de Commemoration

Dans un stand en bas de la Chaire est situé le Livre du Village qui rappelle le nom de chaque résident quit était combatant pendant la seconde guerre mondiale.

Chancel Cross

 

Le Choeur

En 2013 la croix en bois, située au debut sur le monument aux morts de la Guerre, fut envoyé à l’atelier dans le Devon de l’ébeniste James Morley. En re-utilisant le bois il créa la Croix accrochée dans la niche centrale au dessus de l’autel. La croix est peinte en rouge “cistercien” avec un relief en or.

 

Mary Elliot MemorialLe monument commemoratif le plus important de l’église est situé sur le mur est du Choeur et célèbre le mémoire de Mary Do, qui est morte en 1651 à l’age de 40 ans.
Noter en anglais l’acrostiche Mary Do

Mercies fate,to our great grief and wo
A prey hath here made to our deere Maile Do
Racket up in dust and hid in earth and claye
Yet live her soul and vertue now and aye.

Death is a debt all owe, which must be paide,
Oh that she kneed and oft was not afraide.

 

Ayez Pitié, le Destin, à notre grand chagrin et malheur
Une proie est devenue notre chère Maile Do
Entourés de poussière et cachés en terre et argile
Son âme et sa vertue vivent toujours.
La mort est une dette que tous doivent payer
Qu’elle ait souvent prié et n’eût pas souvent peur.

Au mur Ouest du Choeur il y a une plaque commemorative à l’honneur de William Tyrrell, premier Evêque de Newcastle, New South Wales, Australie. Il était Vicaire de Beaulieu de 1839 jusqu’à 1847.

John Montagu Memorial

Plaques commémoratives du Nef

Il en existent trois d’interêt. Celle dediée à John Montagu 2ème Baron Montagu de Beaulieu, mort en 1929 et celle dediée à sa femme l’honorable Mrs Pearl Pleydell-Bouverie, ancienne marguillière de l’église morte à l’age de 101 ans en 1996.

Du côté est est située une plaque commémorative en cuivre dediée à la mémoire d’Eleanor Thornton, secrétaire au 2eme Baron Montagu. Elle était le modèle utilisé pour “l’Esprit de L’Extase”, posé sur le capot de voitures Rolls Royce. Elle se noya quand le SS Persia fut torpillé en 1915. Le Lord John Montague fut sauvé, mais 4 jours se passèrent avant que son bâteau de sauvetage fut trouvé. Entretemps The Times publia son obituaire. Il put donc rentrer et lire son propre obituaire!

A coté de la porte d’entrée principale se trouve une plaque a la mémoire du Capitaine Widnell, ancien marguillier qui écrivit l’histoire définitive de Beaulieu et son Eglise “The Beaulieu Record”.


John Montagu plaque

Standards

 

Les Etendards

Au mur Est pendent les anciens étendards de trois branches licenciées du British Legion. Les deux étendards très fragiles pendus a côté des boiseries sont ceux de l’Escadron Volant No.84 du Royal Air Force. Ceux-ci étaient posés dans l’église en juillet 1981 et juillet 2003 pour commémorer la fondation de l’escadron sur le terrain d’aviation à Beaulieu pendant la première guerre mondiale en 1917. Le Royal Flying Corps n’a jamais plus été basé dans les Iles Britanniques. La plaque en cuivre dessous annonce que les étendards doivent y pendre ‘jusqu’à ce qu’ils tombent en poussiere”!

Standards plaque

Linenfold Panelling

 

Les boiseries en “plis de lin”

Les panneaux qui font la facade de la galerie datent du seizième siècle et étaient installés dans l’église au dix-neuvième siècle. On les croit d’origine du Parliament après l’incendie de 1834. Le Duc de Buccleuch garda une grande partie des boiseries dans les granges situées dans le domaine de Beaulieu et il est considéré que ceci est l’origine des boiseries dans l’église.

Roof

 

La voûte

A l’époque où le réfectoire était construit l’interieur avait un toit en chevrons en chêne de la Nouvelle Forêt. Les chevrons étaient laissés ouverts et visibles. Peu après, probablement pour améliorer les courants d’air dans le réfectoire, la voûte actuelle en plâtre fut construite. Il existe onze travées et 84 bosses. Une vingtaine sont probablement mediévales, les plus anciennes sont situées au sud. Les autres bosses étaient ajoutées quand la voûte était restaurée en 1856. Le plafond était peint en rouge pendant les travaux de restauration en 1958.

 

Les Vitraux

Les vitraux ne sont pas anciens. Les deux vitraux de chaque côté de l’autel décrivent la
Naissance de notre Seigneur et sa Resurrection. Ceux-ci étaient installés en célebration des 21 ans du Honorable Lord John Montagu en 1889.

Les vitraux au mur Nord dans la chapelle de la Galerie (on les apperçoit des marches de la chancelle) étaient installés pour célébrer la vie du Lord John second Baron Montagu mort en 1929. Les sujets sont l’Annonciation, L’Adoration des Bergers et l’enfant Jesus dans l’atelier du charpentier à Nazareth.

Les vitraux dans l’arcade menant à la chaire décrivent le Saint Augustin de Hippo, St Bernard
De Clairvaux, l’Evêque Montagu de Winchester, ancêtre du présent Lord Montagu.
Ils datent de 1864. En face de la porte d’entrée il y a un vitrail de Saint François, un oeuvre de Reginald Bell, donné en 1947 de la part de Lady Armstrong en mémoire de Squadron Leader Maxwell Farrer DFC.


Window AWindow AWindow BWindow BWindow CWindow CWindow DWindow D

Abbey plan